PRESSE

presse quatuor normand

 

 

photo le telegramme

https://www.letelegramme.fr/morbihan/camors/le-chant-de-la-terre-les-bassons-normands-ont-enchante-le-public-06-06-2018-11984738.php#zICz1dwrJxYzFBDx.99

 

 

 

« Les Bassons Normands » ont enchanté les auditeurs à l’église Saint-Sané samedi dernier.

Samedi 2 juin 2018, c’est dans l’enthousiasme que s’est achevée la saison musicale proposée à Camors par l’association Le Chant de la Terre. Les excellents musiciens du quatuor de bassons « Les Bassons Normands » ont, en effet, enchanté le public réuni à l’Église Saint-Sané, avec un répertoire varié d’œuvres connues, transcrites avec fantaisie et talent pour leur formation. Une occasion rêvée pour découvrir le basson, magnifique instrument au registre étendu, présenté avec verve et humour par l’un des musiciens, Edgar Francken qui est également un chanteur à la voix exceptionnelle : à la fois ténor et haute-contre, il a transporté le public. Quatre bis ont conclu ce concert très réussi et le public ravi a repris avec ferveur l’Halleluja de Léonard Cohen, interprété en conclusion.
© Le Télégramme

https://www.letelegramme.fr/morbihan/camors/eglise-saint-sane-les-bassons-normands-en-concert-01-06-2018-11979064.php#5u5vBh59x1WCxs3l.99

 

BELLAMI

Brigitte Bellamy est la directrice artistique de l’association « Le Chant de la Terre », organisatrice du concert.

Samedi 2 juin 2018 à 20 h 30 à l’église Saint-Sané de Camors, Le Chant de la Terre propose un concert avec un quatuor de bassons « Les Bassons Normands », qui jouera des pièces variées réunies sous le titre « Surprises musicales ». Entretien avec Brigitte Bellamy, la directrice de l’association.
Qui sont les « Bassons Normands » ?

Le quatuor est composé des deux professeurs, Marianne et Jean-Claude Montac, et des deux anciens élèves diplômés de master du Conservatoire national de musique et danse (CNSM), Edgar Francken et Rodolphe Bernard, issus tous les quatre de Basse-Normandie. Jean-Claude Montaca a joué à l’Orchestre de l’Opéra de Paris, puis a enseigné le basson à Caen et a été professeur de pédagogie au CNSM de Paris. Il a fondé l’Académie Musicale Internationale de la Côte de Nacre en Basse Normandie et programme, chaque été, des concerts dans la région en contrepoint d’une masterclass. Enfin, Marianne Montac, originaire de Bretagne, est professeur de basson au conservatoire de Caen et joue régulièrement en concert.
Quel est le programme ?

Le but de ces musiciens est, avant tout, de se réunir pour le plaisir de la musique à travers un répertoire original, ainsi que des œuvres populaires choisies dans le domaine classique, romantique, de la variété et musiques de film. Edgar Francken chante également dans cet ensemble, puisqu’il est membre des solistes du chœur de l’Opéra de Rennes. Ce mixage permet un vaste panorama très diversifié pour le plaisir d’un public toujours plus exigeant et en attente d’originalité.

 

DSC_0010